Joyeuses Fêtes 2012 ! (on l’a échapé belle!)

à la légère, écrit par Ralphy No Comments »

Ouf!  La fin du monde n’a pas eu lieue.  Finalement, que les Mayas aient décidé de terminer leur calendrier à telle ou telle date n’a pas d’influence sur les événements du futur de ce calendrier.  Sans blague!

Mon seul regret est de ne pas avoir pris le temps de savourer une bonne “Fin du Monde” à l’heure précise, ce que j’avais fait la fois précédente où on n’avait fait dire à Nostradamus que la fin du monde approchait.

De tout temps, il y a eu des prophètes de malheur et pourtant le monde ne cesse de s’améliorer globalement (et ce n’est pas une affirmation gratuite).

Maintenant, prenez le temps de faire un retour sur votre année 2012.  Qu’avez-vous accompli de bien? Qu’elles peines avez-vous surmontées ?  Oui, notre situation n’est peut-être pas idéale, tout de même nous sommes là, sur cette terre, à faire de notre mieux à chaque jour.

Après avoir posé un regard sur votre année qui vient de passer, et avant de regarder la suivante, il faut célébrer !

Alors à toutes et à tous, je vous souhaite un joyeux  ou une joyeuses “whatever” (accommodement raisonnable), et une bonne année (ceux pour qui l’année se termine).

Et pour mes proches, Joyeux Noël, bonne et heureuse année, je vous aime !

 

Marketing astucieux

à la légère, Consommateur averti, Politique/Économique, écrit par Ralphy No Comments »

Avez-vous déjà remarqué qu’il existe des raquettes hybrides, des moteurs de camionnette HD, ou des verres HD ?  Toutes ces façons de parler de leur produit mettent en avant plan des mots qui sont “in”, dans l’espoir que le consommateur va se laisser prendre inconsciemment dans le jeu.

En réalité, des raquettes hybrides n’ont rien avoir avec la technologie hybride des voitures, donc, rien avoir avec l’environnement.  Il s’agit plutôt de la fabrication de la raquette qui est à mi-chemin entre une bonne vieille raquette de babiche, et la raquette moderne.  Elle est donc hybride, mais pas dans le même sens.  Sans même s’en rendre compte, certains consommateurs vont pencher pour la raquette hybride, car le mot hybride symbolise l’avancement technologique et a une connotation positive.

Même chose pour le moteur HD.  HD, dans ce cas signifie Heavy Duty, et non High Definition.  Pourtant, les publicistes prennent le pari que les consommateurs vont pencher pour le moteur HD, parce qu’encore une fois, il a une note positive dans la tête des gens.  Ma télé est HD donc mon moteur doit être HD aussi ;-)

La prochaine fois que vous verrez une publicité, soyez attentif aux associations d’idées que les marketeux veulent vous faire avaler.  Vous allez être surpris du nombre de ces associations.

Ah ces marketeux, ils n’ont pas fini de nous étonner !

Les clichés du Cinéma Hollywoodien

à la légère, Société, écrit par Ralphy No Comments »

À chaque fois que je regarde un film et qu’une scène me rappelle quelque chose, alors je me dis que j’ai sûrement déjà vu cela dans un autre film.  Par contre, il y a des phrases clés, ou des situations qui sont tellement reprises souvent qu’elles en deviennent un cliché.

Comme par exemple, lorsque des personnages arrivent sur une rivière (pendant un film d’aventure), ils vont prèsqu’ immanquablement aboutir à une chute d’eau.  Ou encore, la fameuse voiture qui ne démarre pas, et le personnage dit:”Démarre! Démarre!”.  Les comptes à rebours qui s’étirent pour laisser le temps au héros d’arriver “à temps”.  Les méchants qui tirent tout le temps à côté, ou encore, lorsqu’ils auraient une chance de tuer le héros, ils disent:”Je le veux vivant!”, ou encore, dans une scène finale, le méchant se sent obligé de raconter sa motivation intérieure perdant ainsi son momentum et gâchant sa chance d’en finir pour de bon!

Hé, laissez-moi vous en dire d’autres que j’ai remarqués:

  • Le novice qui apprend tout l’art d’un professionnel le temps d’une toune de trois minutes (le montage!)
  • Les deux personnages (gars et fille) qui se haïssent le plus au début du film finissent par s’embrasser à la fin
  • Le chien qui ne meure pas (le chien qui appartient à l’un des personnages principaux et qui est amené à passer par toutes les épreuves, et qui s’en tire à la fin)
  • Le pro qui demande à son protégé :”Attends-moi ici, surtout, ne bouge pas!” (ou “j’y vais seul!”), mais qu’en fin de compte, le protégé ne l’écoute pas et fini par sauver le pro d’une mort certaine
  • Le personnage qui ne sert à rien pour l’histoire, agace tout l’auditoire, sauf les enfants (genre jajarbing).
  • Les personnages qui plongent dans l’eau et qui ont des poumons d’acier! (il y a toujours un passage sous l’eau!”
  • L’inconnu qui connait tout de la situation. (Est souvent consulté par les héros.   On ne sait pas d’où il vient, mais il peut tout dire sur les méchants : où ils demeurent, quels sont les dangers, etc.)  Bref, ces “conseillés” inconnus sont là pour expliquer le film à l’auditoire…
  • Le style d’histoire où un méchant mégalomane veut construire des condos à quelque part, et que les habitants s’y opposent
  • Le style d’histoire où un personnage spécialisé dans quelque chose (par nature, ou par métier), se retrouve dans une situation diamétralement opposée avec des conséquences loufoques

Voilà, la liste pourrait s’allonger et s’allonger, comme si nos auteurs hollywoodiens ne regardaient pas leurs propres créations pour se dire:”Ah ouin, on l’a fait pas mal souvent celle-là!”

Partagez les clichés qui vous font rires, ou encore qui rendent certains films si prévisibles!

Tellement mauvais à en devenir un cliché

à la légère, Société, écrit par Ralphy No Comments »

Le Cellulaire ne fonctionne pas !Aimeriez-vous que votre invention ou que votre produit comporte un défaut si apparent qu’il en devienne un cliché du cinéma Hollywoodien ?  Pour ma part, certainement pas!  Pour nous donner des exemples, on peut penser à des produits comme les automobiles américaines.  Combien de fois avez-vous vu dans un film le héro s’écrier :”Démarre!  Démarre!” et que l’automobile reste là en place, ou réussisse à partir à la dernière seconde?  Vous souvenez-vous du gars dans un film qui voulait appeler avec son cellulaire, mais que la pile était à plat, ou qu’il avait une mauvaise réception ?  Ou encore de la corde qui invariablement s’effrite et se brise, faisant tomber les personnages dans le vide?

Oui le cinéma présente de la fiction, mais les idées des auteurs proviennent souvent de leurs expériences personnelles, et de leurs observations de la société en général.  Alors, moi je pense qu’il y a un fond de vérité à ces clichés.  Pour que le scénario soit plausible, il faut bien que ces choses-là arrivent à du monde.  Par exemple, si personne n’avait jamais connu de problème avec la qualité de la réception sur leur cellulaire, il serait improbable qu’un scénariste utilise cette porte de sortie dans son histoire, car elle paraîtrait invraisemblable.

Ce qui est aussi amusant, c’est de voir combien notre monde de plus en plus technologique recelle de défauts avec lesquels il faut composer.  Les avantages sont souvent plus grands que les inconvénients, alors on accepte ces défauts, et on tente de les corriger.

À votre tour:  avez-vous des exemples de produits dont on exploite abondamment les défauts au cinéma ?

Le gars de la chronique Web

à la légère, Les fils se touchent, écrit par Ralphy No Comments »

Ma copine et moi nous faisons un plaisir malsain que de critiquer comment cette personne en manque de valorisation s’habille mal pour passer à la télé.  C’est le genre p’tit vendeur dans un magasin à grande surface, le p’tit joe connaissant qui essaie de vous vendre un bidule dont vous n’avez pas besoin.  Style de gars qui vient de finir un cours “bootcamp” de 3 jours et qui pense qu’avec ça il va réinventer le monde.

Les chemises à manches longues, et roulées par surcroît.  Des fois, c’est la cravate mal ajustée (volontairement), “slack” comme on dit en québécois.  Une chose est constante, c’est toujours de mauvais goût, et ça nous fait réagir à chaque matin.  Complètement pas sérieux.  Et c’est sans compter sa face de musaraigne.

Le pire, c’est que sa chronique web frôle l’inutilité.  En dehors de Youtube, ou de l’échange de photos, il n’y a pas grand chose.  Le plus souvent, il reprend des vieilles histoires qui ont circulé sur le web, que tout le monde savait, bref les sujets abordés sont désinterressants.  Il me semble que la situation était moins pire avant.  Il faut croire que le gars manque d’inspiration.  Pourtant, il y a plus sur le web de jours en jours.

Anyway, il nous fait rire, c’est au moins cela.

Bulletin de nouvelles ?

à la légère, Société, écrit par Ralphy No Comments »

On entendait ces derniers temps les journalistes chialer à cause du fait que TQS cesserait de diffuser des bulletins de nouvelles. Selon eux, TQS contrevenait aux règles du CRTC en la matière.

Je veux bien, mais ces stations devraient se regarder le nombril… je pense à TVA en particulier.  Est-ce que passer pratiquement tout un bulletin de nouvelles à commenter un sondage commandé par la station elle-même est en soi un bulletin de nouvelle ?  Pour ma part, c’est une émission d’affaires publique.

Cela, à mon avis, déroge des règles du CRTC.  Je leur collerais une amende pour “tentative de désinformation” ;-)

La Saint-Jean

à la légère, Société, écrit par Ralphy 2 Comments »

Tassons la politique un moment.  C’est la fête des Québécois.  Voici un texte sur Wikipédia qui donne quelques informations sur la fête.

Alors, buvez de la bière en masse, et ne faites pas les “cons” qui se garochent dans le feu.  C’est bien beau passer aux nouvelles, mais il y a des limites ;-)

Bonne Saint-Jean à tous!