J’aime le vin. Alors, lorsque j’ai appris qu’il y avait un vignole dans mon coin de pays, j’ai été surpris d’abords, et ensuite intrigué. La première fois que j’ai entendu parlé des vins Carpinteri a été au restaurant “Un coin d’italie” à Matane en Gaspésie. Ce vin y est servi, et c’est là que j’ai su que c’était un produit de la région. Cela ne m’a pas laissé indifférent, et je me disais que je devais aller le visiter un de ces jours.

Ce jour est arrivé hier (le 1er Juillet). Avec ma petite famille, nous sommes allés à Saint-Ulric de Matane, pour visiter le vignole. Notre première impression a été très bonne: les champs de vignes sont très bien aménagés et quand même assez grands. Il y a 7000 plans. Le cépage principal est le St-Croix, un raisin qui résiste bien au climat du Québec. Monsieur Carpinteri ne fait pas pousser de raisins verts, il les achète de producteurs régionnaux.

Nous avons été accueilli par Monsieur Carpinteri lui-même, et il nous a été très sympathique. Il nous a parlé de son projet de vignoble, et nous avons vu comment il en ai passionné. Il aime vraiment ce qu’il fait et comme on dit, ça parrait.

Une dégustation nous a permis de découvrir ses produits. Monsieur Carpinteri produit deux rouges, un blanc et un rosé. Il vend aussi d’autres produits comme du vinègre balsamique et de l’huile d’olive, qui entre parenthèses, est excellente. Je ne saurais vous décrire ses vins car je ne connais pas le vocabulaire qui s’y rattache, mais je peux vous dire qu’ils sont très fruités et rafraichissants. Ce ne sont pas des vins ordinaires, ils ont un goût unique.

Dans la cave à vins, nous avons vu les fûts de chênes français, montrant du même coup tout le sérieux et le soucis de la qualité qui entoure sa production. Monsieur Carpinteri est aussi équipé d’une machine à faire les “twist cap” qui sont de plus en plus en vogues car ils protègent mieux le vin que le traditionnel bouchon de liège.

Dans quelques années, le vignoble sera adulte, et les vins produits seront encore plus complexes et riches. J’ai bien hâte de voir les productions futures, car ce qu’il fait aujourd’hui est déjà remarquable.

En septembre (ou octobre), il y aura une grande fête du vin. Nous serons sûrement au rendez-vous et je vous en reparlerai!

En attendant, vous pouvez vous rendre sur place, ou visiter son site web.