Hé oui, même si Rimouski est une petite ville, elle a quand même un problème de circulation.  Bien entendu, on ne parle pas des bouchons de Montréal.  De même que Montréal peut paraître bien petit aux vues d’habitants de villes plus populeuses.

Quand je parle d’un bouchon à Rimouski, je parle de la mauvaise configuration des routes qui fait qu’on peut perdre environ 5 à 10 minutes sur un trajet normal.  (vous pouvez pouffer de rire ici).  En cas d’accidents, ce qui arrive assez souvent, le temps d’attente sera plus long.

Entre le district de Sacré-Coeur et Rimouski, il y a le pont de la rivière Rimouski.  C’est là une voie forcée, ou le seul contournement possible serait de prendre la 20, ce qui constitue un détour fort appréciable, surtout en direction ouest-est.

Cela fait un peu penser au Lion’s Gate bridge à Vancouver.  Il sépare le centre-ville de Vancouver Nord, et en plus, les voies sont limitées.

J’entends déjà les tenants du transport en commun prôner l’ajout d’autobus.  Mais un bus dans un bouchon, ça pollue pas mal plus qu’un trafic fluide… En tout cas, c’est ma position…

Alors, sans plus de préambules voici ma suggestion  (mes repères sont d’ouest en est  (de Sacré-Coeur vers Rimouski):

Environ à partir des deux stations d’essence qui sont face à face (juste après le croche avant le McDo), jusqu’à après le pont de la rivière Rimouski, on pourrait mettre en force une voie de circulation alternante.  Comme l’on voit souvent sur les ponts des grandes villes.  Le matin on aurait trois voies au lieu de deux en allant vers Rimouski.  Le midi, ça serait 2 voies partout, et le soir, ça serait trois voies de Rimouski vers Sacré-Coeur.

Cette façon de faire, d’après moi ne couterait pas trop cher à implanter.  Ajouter les feux de circulation, déplacer des lampadaires, enlever des terres-pleins, ré-asphalter, éduquer la population…  On n’aurait pas besoin d’élargir les voies comme tel, tout en augmentant sa capacité.  Si elle fonctionnait, cette façon de faire n’engendrerait pas de déficits annuels, comme on peut supposer qu’un service de transport en commun engendrerait…

Est-ce que cela ne ferait que déplacer le bouchon ailleurs?  Je n’en suis pas sûr, mais j’aimerais savoir quelles sont les études qui ont été faites à ce propos.  À mon sens, comme beaucoup de gens tournent après le pont vers le boulevard de la Rivière, je pense que le trafic serait assez bien partagé, et fluide par la suite.

Pour vendre cette salade aux écolos, on pourrait même dire qu’une des trois voies pourrait être un voie de “car pooling (covoiturage) et Bus”, si jamais on ajoutais des autobus…

En tout cas, dites-moi ce que vous en pensez, j’aimerais avoir votre idée là-dessus, et aussi vos autres suggestions ;-)